Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion - DSCG

Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion - DSCG
Prérequis

DCG, DECF ou titres/diplômes admis en dispenses du DCG par arrêté ministériel. Master ou équivalent. Étude dossier et Entretien individuel.

Durée

24 mois

Période de candidature

Tout au long de l’année

Début de la formation

20 septembre 2021

Information/Inscription https://www.limayrac.fr/formation/

Objectifs

Le DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion) est un diplôme national de l’enseignement supérieur conférant à son titulaire le grade de master.
Le DSCG atteste l’acquisition d’un socle de connaissances et de compétences majoritairement adossées à la recherche dans le champ de la comptabilité, de l’audit, de la finance, du management et du droit. Le DSCG prépare à la poursuite d’études en doctorat comme à l’insertion professionnelle immédiate après son obtention. Il est organisé pour favoriser la formation tout au long de la vie. Il donne accès au stage d’expertise comptable et permet de préparer le DEC (diplôme d’expertise comptable).

  •  Préparer à la certification de toutes les unités d’enseignement du DSCG.
  • Acquérir les compétences et les connaissances en matière de comptabilité, de gestion et finance permettant d‘intégrer le monde professionnel.
  • Développer les capacités d’analyse et de synthèse.
  • Permettre de s’engager sur le cursus final de l’expertise comptable

 

Méthodes mobilisées
Une équipe pédagogique pluridisciplinaire qui associe des enseignants et des professionnels, des études de cas proposées par les entreprises, des simulations, des supports de formation variés et des études de terrain.

Modalités d'évaluation

Les modalités du contrôle permettent de vérifier l’acquisition de l’ensemble des aptitudes, connaissances, compétences et blocs de compétences constitutifs du diplôme. Ces éléments sont appréciés par un examen terminal constitué de cinq épreuves écrites et de deux épreuves orales dont les modalités sont fixées dans l’arrêté du 13 février 2019 relatif au DCG et au DSCG (BOESR n° 26 du 27 juin 2019). Les candidats relevant de la VAE, présentent les expériences professionnelles au regard des blocs de compétences du diplôme et sont auditionnés par un jury. Chaque ensemble d’enseignements a une valeur définie en crédits européens (ECTS) permettant l’acquisition de 120 ECTS au-delà du grade de licence.

Compétences et Aptitudes

– Maîtriser les effets des dispositions contractuelles et adapter le contenu de certains contrats en fonction de la situation de l’entreprise

– Identifier les situations d’infractions pénales au droit des affaires et informer les dirigeants des conséquences pour l’entreprise

– Maîtriser et accompagner le traitement de pratiques contraires au droit de la concurrence

– Assister l’entreprise dans ses relations avec l’administration fiscale en matière de procédures et de contentieux

– Assister l’entreprise dans la mise en œuvre de dispositions relevant du droit social

– Assister l’entreprise dans ses relations avec l’URSSAF et la DIRECCTE en matière de procédures et de contentieux

– Assister l’entreprise dans la mise en œuvre de dispositions relevant du droit de l’environnement

– Maîtriser et assister le dirigeant dans les choix juridiques et fiscaux liés au développement, au financement et à la restructuration de l’entreprise.

– Assister le dirigeant dans la gestion juridique, fiscale et sociale des groupes.

– Appréhender les règles et assister le dirigeant en matière de procédures de prévention et de traitement des difficultés, de transmission ou de cessation d’activité.

– Accompagner à la création et à la gestion fiscale des associations.

– Mesurer la valeur, le risque et la performance de placements financiers.

– Elaborer un diagnostic financier des groupes.

– Elaborer en utilisant des outils de notation et interpréter un diagnostic extra-financier : gouvernance, environnement et reporting RSE.

– Maîtriser et interpréter les résultats des techniques d’évaluation de l’entreprise.

–  Construire un business plan.

– Evaluer les conséquences et accompagner le dirigeant dans les décisions d’investissement et de financement.

– Maîtriser la gestion des flux de trésorerie au sein d’un groupe et assister le dirigeant dans la gestion des risques de change et de taux.

– Analyser les risques et développement de pratiques pour lutter contre la fraude, le blanchissement et le financement du terrorisme.

– Accompagner le dirigeant en matière d’ingénierie financière liée à la politique de dividendes, à la gestion de la valeur de l’action, aux opérations de fusions-acquisitions ou sur les dettes /créances ainsi qu’aux innovations financières.

– Maîtriser la place du numérique dans la finance (repérer le rôle du numérique et des algorithmes dans la finance et comprendre le rôle des nouveaux acteurs).

– Analyser la structure d’une organisation, à partir de l’évolution des modèles d’organisation, et participer à l’adaptation du contrôle de gestion à la stratégie tout en intégrant les nouvelles technologies utiles au contrôle de gestion

– Mettre en œuvre des méthodes d’analyse stratégique ; évaluer l’exposition aux risques de l’organisation, et déterminer la contribution du contrôle de gestion à la maîtrise des risques de l’organisation

– Mesurer la pertinence des politiques marketing et analyser les différentes opérations de restructuration, de coopération et de coordination dans le cadre de la gestion de groupes

– Elaborer des outils de planification stratégique afin de contribuer à la définition et adaptation du business model

– Mettre en œuvre et utiliser des outils de suivi de la conduite du changement et du pilotage stratégique permettant d’analyser et optimiser la performance globale de l’entreprise, et, notamment, la mise en place d’un pilotage par processus

– Définir et analyser des outils de gestion des ressources humaines et des compétences

– Accompagner le chef d’entreprise dans les opérations de restructuration (maîtriser le cadre juridique, social, économique et comptable des opérations de restructuration ; en déterminer l’impact ; passer les écritures comptables ; établir les documents de synthèse après restructuration).

– Appliquer les normes internationales d’information financière (déterminer l’impact des normes comptables internationales sur les états financiers et enregistrer les écritures comptables dans le référentiel comptable international).

– Participer à l’élaboration des comptes de groupe en référentiel français ou IFRS (maîtriser le cadre réglementaire et légal de la consolidation des comptes ; définir le périmètre de consolidation ; évaluer l’impact des retraitements et enregistrer les opérations de consolidation ; élaborer les documents de synthèse spécifiques aux comptes consolidés).

– Participer à la mise en place d’une mission d’audit (distinguer et situer la notion d’audit, son cadre conceptuel ; les missions spécifiques aux commissaires aux comptes et aux experts-comptables ; apprécier les principes déontologiques essentiels et les responsabilités du professionnel CAC et EC ; identifier les situations d’incompatibilités ; mettre en œuvre une démarche d’audit ; savoir situer chaque étape de la mission d’audit).

– Appréhender la stratégie SI, participer à la mise en cohérence et à l’alignement du SI avec les objectifs stratégiques de l’entreprise et assurer la gouvernance opérationnelle des réseaux, applications et données liées aux systèmes d’information

– Accompagner l’élaboration, la mise en œuvre, le déploiement, l’appropriation, la conformité, la maintenance, l’évaluation et l’évolution d’un projet SI tout au long de son cycle de vie

– Appréhender et accompagner le déploiement, la performance, l’évaluation, les fonctionnalités, les niveaux d’externalisation et d’intégration des systèmes d’entreprise

– Accompagner l’élaboration de contrats de service, des stratégies d’optimisation des coûts et délais et participer à l’actualisation des indicateurs en proposant des voies d’amélioration et de respect des normes, lois et règlements en vigueur

– Participer au choix, à la mise en œuvre et à l’évolution d’une architecture technique et de confiance visant à lutter contre la vulnérabilité interne et externe du SI et à assurer la continuité de l’activité

– Participer à l’élaboration de la documentation et à la mise en œuvre d’un audit du SI, accompagner la direction dans la conception et le déploiement de sa stratégie de transformation numérique

Poursuite d’études, Passerelles et Emploi

Le titulaire du DSCG accède à des postes de cadre en cabinet d‘expertise comptable ou en entreprise :

  • Expert comptable stagiaire
  • Auditeur
  • Responsable de la comptabilité
  • Responsable administratif et financier
  • Contrôleur de gestion
  • Analyste financier, etc.

Diplôme d’Expertise Comptable à l’issue de 3 années de stage pratique.

Programme

1°année

UE 1 – 20 ECTS | Gestion Juridique, Fiscale et Sociale

UE 2 – 15 ECTS | Finance

UE 4 – 20 ECTS | Comptabilité et Audit

2°année

UE 3 – 20 ECTS | Management et Contrôle de Gestion

UE 5 – 15 ECTS | Management des Systèmes d’Information

UE 6 – 15 ECTS | Épreuve Orale d’Économie

UE 7 – 15 ECTS | Relations Professionnelles

UE 8 – | Épreuve facultative en langue

Stage en France ou à l’étranger

Contact

Information/Inscription
@ Site

Crédit photo Freepik

Connexion

Register

Changer le mot de passe

Renseignez votre identifiant ou votre adresse mail, vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par mail