La santé et sécurité au travail

Apprentis, vous êtes des salariés comme les autres
● L’entreprise fournit les équipements de protection et les vêtements de travail nécessaires si besoin
● L’entreprise met à disposition les installations d’hygiène (vestiaires, sanitaires…).
● La durée du travail applicable est respectée.
● Vous êtes rémunérés selon la règlementation en vigueur.
● Vous bénéficiez des mêmes protections sociales en cas de maladie, arrêt de travail, accident de trajet… Vous avez droit : – au remboursement des soins, – au versement d’indemnités journalières.
● En cas d’absence, vous devez prévenir l’entreprise (et l’UFA le cas échéant).
Attention
On ne peut pas vous demander de payer pour la casse de matériel ou la mauvaise exécution du travail. L’employeur peut être condamné à une amende s’il le fait
La sécurité, ça s’apprend aussi !
● L’employeur doit assurer la santé et la sécurité de ses salariés. Il ne doit confier à l’apprenti que des tâches ou des travaux conformes au plan de formation défini avec l’UFA.
● Le maître d’apprentissage doit être présent pour le jeune. Il est le garant de la formation pratique de l’apprenti. L’apprenti ne doit pas être livré à lui-même.
● Cette fonction de maître d’apprentissage peut être partagée entre plusieurs salariés. À ce titre, l’employeur doit :
● évaluer les risques pour la santé et la sécurité de ses salariés.
● mettre en œuvre des actions de prévention.
● privilégier la mise en place de protections collectives (ex : garde-corps, aspiration de poussières de bois, ouverture impossible du pétrin pendant son fonctionnement…),
● mettre à disposition les équipements de protection individuelle (EPI) nécessaires (ex : masque respiratoire, gants, casque de chantier, bouchons d’oreille, lunettes de protection…). Ces EPI ainsi que tout autre vêtement de travail sont mis gratuitement à disposition des salariés. Leur entretien et leur renouvellement sont à la charge de l’employeur.
● former et informer sur les risques pour la santé et la sécurité et les mesures prises pour y remédier.
Apprentis de moins de 18 ans
Exemples de travaux absolument interdits :
● Equarrissage d’animaux,
● Travail en chambre de surgélation,
● Travail sous tension électrique,
● Travail en tranchée,
● Retrait de flocage amianté…
Exemple de travaux possibles avec dérogation (Pour ces travaux, l’employeur doit faire une déclaration de dérogation à l’inspection du travail)
● conduite de chariot automoteur,
● utilisation d’une scie circulaire,
● utilisation d’un nettoyeur haute pression,
● utilisation de produits chimiques dangereux….
Quelle charge maximale suis-je autorisé à porter ?
● Si j’ai moins de 18 ans : une charge n’excédant pas 20% de mon poids
● Si j’ai plus de 18 ans : 55 kg pour un homme et 25 kg pour une femme. Au-delà de 55 kg et 25 kg, un avis médical est nécessaire.

Les services de santé au travail
Le rôle du service de santé au travail
Les services de santé au travail ont pour mission exclusive d’éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail (Art L.4622-2 du Code du Travail). Le médecin du travail conseille le salarié et l’employeur pour préserver la santé, la sécurité au travail et favoriser le maintien dans l’emploi. Comme tout salarié, vous bénéficiez d’une visite lors de votre embauche, avec le médecin du travail ou un autre professionnel de santé. Le rôle du service de santé au travail, tous ces professionnels sont soumis au secret médical. Vous pouvez solliciter une visite avec le médecin du travail.
● Dans le cadre d’un problème de santé qui perturbe le travail, ou si le travail a des conséquences sur votre santé,
● Pendant un arrêt de travail, afin de faciliter la reprise. (Ne pas confondre avec la visite de reprise qui est obligatoire pour tout arrêt de travail supérieur à 30 jours et demandée par l’employeur)

Connexion

Register

Changer le mot de passe

Renseignez votre identifiant ou votre adresse mail, vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par mail